Portail de l'Environnement Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Home | Nouveautés | Newsletter | Liens | FAQ | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> home > Forêts > Dossiers thématiques > Les missions du Service de l'Aménagement des Bois > Les cartographies d'aptitude stationnelle

Les cartographies d'aptitude stationnelle

Vers le niveau supérieur

La cartographie des stations forestières, dont le produit final est une carte avec un catalogue des types de stations forestières, accompagné de propositions concernant le choix des essences, permet d'apporter aux aménagistes forestiers ainsi qu'aux gestionnaires des propriétés forestières un outil efficace pour réaliser les plans d'aménagement, respectivement pour choisir les meilleures essences dans le cadre des reboisements, en respectant au mieux l'environnement. D'autre part, elle permet d'apporter un certain niveau de connaissances du milieu naturel, et donc d'inventorier des sites où l'écosystème forestier a une valeur biologique élevée, permettant ainsi de mieux prendre des mesures de protection pour les milieux fragiles et sensibles. En général, les cartographies stationnelles sont réalisées au niveau de la propriété.

Les cartes d'aptitude stationnelle permettent de faire le choix concret des essences les mieux adaptées à une station spécifique, de définir les potentialités d'accueil des stations, respectivement de connaître les limites de chaque station et leur importance en superficie, mais également de connaître les contraintes du milieu naturel influençant sur la sylviculture ou sur les travaux d'exploitation, telles que sensibilité au compactage, état de dégradation des sols, zones à risque d'érosion.

La cartographie d'aptitude stationnelle constitue la base scientifique qui garantit la mise en pratique d'une gestion répondant aux critères écologiques.

Le Service de l'Aménagement des Bois et de l'Economie Forestière a opté pour deux méthodologies différentes en ce qui concerne l'élaboration de ces cartographies d'aptitude stationnelle, en fonction de la localisation géographique de la propriété à traiter: une méthodologie spécifique pour l'Oesling, basée essentiellement sur des critères phytosociologiques, et une méthodologie spécifique pour le Gutland (version française), (version allemande), basée essentiellement sur des critères pédologiques.



Haut de page

Copyright © Ministère de l'Environnement   Aspects légaux | Contact