Portail de l'Environnement Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Home | Nouveautés | Newsletter | Liens | FAQ | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> home > Energies renouvelables > > Aperçu de différentes techniques > La chaudière à condensation fonctionnant au gaz

La chaudière à condensation fonctionnant au gaz

Vers le niveau supérieur


La technique de la chaudière à condensation utilise la chaleur comprise dans les gaz de combustion, qui autrement s’échappe par la cheminée.

Les gaz de combustion sont refroidis par des échangeurs de chaleur de façon à ce que la vapeur d'eau qu'ils contiennent se condense et la chaleur ainsi récupérée est cédée à l'eau de chauffage.

L'utilisation de la technique de la chaudière à condensation est particulièrement avantageuse dans le cas du gaz naturel. Par rapport à une chaudière à basse température classique on peut atteindre une augmentation du rendement annuel allant jusqu’à 14%. En outre, le gaz naturel est pratiquement exempt de soufre, émet moins de CO2 que le gasoil et ménage par conséquent davantage l’environnement.

Les gaz de combustion des chaudières à condensation nécessitent toutefois la mise en place d'une cheminée spécifique. Les cheminées conventionnelles ne présentent pas assez de tirage pour les gaz de combustion plus froids et ne supportent pas sans dommage la charge d'humidité plus élevée. Elles doivent être transformées en conséquence.

Une condition pour la condensation et par conséquent pour l'augmentation du rendement est d'atteindre une température dans la conduite de retour du réseau de chauffage ne dépassant pas 50°C. Cette condition doit également être certifiée par un homme de l'art.



Haut de page

Copyright © Ministère de l'Environnement   Aspects légaux | Contact