Portail de l'Environnement Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Home | Nouveautés | Newsletter | Liens | FAQ | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> home > Déchets > Dossiers thématiques > Dossier Kallekhaff Bissen > Historique du site (1960-2013)

Historique du site (1960-2013)

Vers le niveau supérieur

Dans les années 1960, des quantités importantes de déchets de pneus ont été déposées de façon illégale dans la forêt alluviale au lieu-dit Kallekhaff près de la localité de Bissen. La partie du terrain de la zone de protection concernée a une surface de 20 ares, et est localisée dans la zone de protection de la nature RN ZH 82 Bissen « Forges-Laach ». Il s’agit d’une forêt alluviale dans la plaine alluviale de l’Attert.

En 1972, ces pneus ont été mis en feu. Pour étouffer l'incendie, le dépôt a dû être recouvert d'une couche importante de terres et de roches. La société Feidt a été chargée de réaliser ces travaux. Malgré cette couverture, la combustion a encore continué sous terre pendant à peu près 2 semaines.

Puisque le terrain se trouve dans une zone de protection de la nature, les premiers travaux d'investigation et de nettoyage ont été effectués en 2004 sur demande de l'Administration des eaux et forêts (ANF) et de l'Administration de l'environnement (AEV). Ces travaux concernaient une levée topographique du dépôt, des sondages dans le corps de la décharge ainsi qu'une analyse des cendres et des terres se trouvant au pied du dépôt. En outre, les déchets apparents (pneus, plastiques,…) ont été rassemblés et entre-stockés sur une plateforme au toit de la décharge.

 fouilles-site-1

En 2007 s’est produit une nouvelle mise en feu des déchets retirés du dépôt lors des sondages de 2004. La personne responsable n’a pas pu être identifiée. Par la suite, les cendres ainsi que les déchets éparpillés dans les alentours immédiats de la décharge ont été enlevés et éliminés en bonne et due forme.

En 2011 des inquiétudes par rapport aux cendres apparentes dans la partie basse de la décharge ont de nouveau été thématisées dans les médias. Face au constat qu’il serait impossible d’enlever les dépôts sans endommager durablement la forêt alluviale, l’Administration de l’environnement et l’Administration de la Nature et des Forêts ont décidé d’améliorer les connaissances au sujet de la nature des dépôts et de leur impact sur le milieu naturel.



Haut de page

Copyright © Ministère de l'Environnement   Aspects légaux | Contact