Portail de l'Environnement Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Home | Nouveautés | Newsletter | Liens | FAQ | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> home > Air/Bruit > Dossiers thématiques > Réseaux de mesure de la qualité de l'air > Réseau de collecte des pluies

Réseau de collecte des pluies

Vers le niveau supérieur


Ce réseau est actuellement composé de deux stations de collecte des pluies, installées à Esch/Alzette respectivement Beckerich. Les mesurages concernent les espèces chimiques dissoutes dans les pluies en provenance des sources d’émission d’oxydes de soufre, d’oxydes d’azote, de chlorures et de métaux lourds. La station à Beckerich a pour mission de fournir des données concernant la pollution de fond en milieu rural et en retrait des sources d’émission importantes.

La surveillance des espèces chimiques dissoutes dans les pluies en provenance des sources d’émission s’inscrit dans un cadre international (protocoles à la convention sur la pollution atmosphérique transfrontière à longue distance comme la lutte contre les émissions d’oxydes d’azote ou leurs flux transfrontières, fait à Sofia le 31 octobre 1988, la nouvelle réduction des émissions de soufre, signé à Oslo, le 14 juin 1994 et le protocole relatif à la réduction de l’acidification, de l’eutrophisation et de l’ozone troposphérique signé à Göteborg en décembre 1999). Cette méthode de surveillance est un outil supplémentaire afin de suivre l’évolution de l’acidification et de l’eutrophisation.

Si les stratégies de réduction des émissions des différents composés sont efficaces on devrait observer à long terme une baisse des niveaux de concentration notamment pour les nitrites, nitrates, sulfates et ammonium.

La collecte des pluies est réalisée sur une base hebdomadaire. Le système est conçu pour ne collecter que des précipitations, essentiellement sous forme de pluies et occasionnellement sous forme de grêle, de neige et parfois du brouillard. Un détecteur d’humidité commande l’ouverture du dispositif lors de précipitations afin d’éviter la collecte de dépôt sec.



Haut de page

Copyright © Ministère de l'Environnement   Aspects légaux | Contact