Portail de l'Environnement Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Home | Nouveautés | Newsletter | Liens | FAQ | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> home > Air/Bruit > Dossiers thématiques > Les polluants atmosphériques > Dioxyde d'azote (NO2) et oxydes d'azote

Dioxyde d'azote (NO2) et oxydes d'azote

Vers le niveau supérieur

(NO et NO2 regroupés par la formule NOx et exprimés en équivalent NO2)

Origine : Le monoxyde d'azote (NO) et le dioxyde d'azote (NO2) proviennent principalement des processus de combustion (industrie et transport routier). Ces gaz sont le résultat de combinaisons entre l'oxygène (O2) et l'azote (N2) de l'air sous l'effet des hautes températures lors des processus de combustion. L'azote est alors soumis à une oxydation qui dépend de la température. La quantité de monoxyde d'azote NO générée augmente avec la température de combustion. Au contact de l'air ambiant, le NO est assez rapidement oxydé en NO2. La concentration en NO est importante par rapport à celle en NO2. Lorsqu'on se trouve à proximité de la source d'émission.

Le NO est un gaz incolore, ininflammable et très peu soluble.

Le NO2 a une teinte rousse et une odeur acide et suffocante à forte concentration.

Santé humaine et valeurs guides de l'OMS: C'est au gaz irritant NO2 qu'on attribue des propriétés toxiques pour la santé humaine. Des effets ne sont pas observables lors d'une exposition à court terme (moins de 2 heures) sur des sujets sains à des concentrations inférieures à 1 ppm ( 1913 µg/m³ (20°C)).

Des sujets dont la fonction pulmonaire est atteinte de façon chronique, peuvent présenter des réactions à partir de 0.3 ppm (574 µg/m³ (20°C)) lors d'une exposition d'environ 4 heures.

Le NO2 pénètre profondément dans les voies respiratoires. A forte concentration (> 1 ppm) le dioxyde d'azote est un gaz toxique et irritant pour les yeux et les voies respiratoires. Ce gaz est susceptible d'entraîner une altération de la fonction respiratoire et une hyper-réactivité bronchique chez l'asthmatique et chez les enfants et d'augmenter la sensibilité des bronches aux infections microbiennes.

L'OMS propose comme valeur guide pour une exposition de courte durée (1 heure) la valeur de 200 µg NO2/m³. Cette valeur est basée sur des tests cliniques auprès de personnes asthmatiques.

Les effets à long terme (exposition d'un an à plusieurs années) montrent des augmentations de la sensibilité du poumon aux infections bactériennes notamment chez les enfants. Le domaine de concentration du NO2 où se manifestent des effets se situent dans le domaine de concentration de 50 à 75 µg/m³.

L'OMS propose comme valeur guide pour une exposition de longue durée (1 an) la valeur de 40 µg NO2/m³.

 

Influence sur les écosytèmes :
Les oxydes d'azote (NOx) sous forme d'acides nitreux et nitriques contribuent à l'acidité des pluies. Ces acides sont transformés chimiquement en sels azotés et déposés à sec sous forme de poussières ou d'autres particules. Leur apport de pouvoir nutritif peut créer un déséquilibre nutritif dans les sol se répercutant sur les végétaux.

Normes de qualité relatives à la teneur maximale admissible du NO2 dans l'air ambiant, en application actuellement.
 
Directive 1999/30/CE du Conseil du 22 avril 1999 relative à la fixation de valeurs limites pour le dioxyde d'azote et les oxydes d'azote, reprise dans le règlement grand-ducal du 24 juillet 2000.
PROTECTION DE LA SANTÉ HUMAINE
Valeur limite :
200 µg/m³ (293 K, 101.3 kPa)
Période à considérer pour le calcul de la moyenne :
1 heure
Date à partir de laquelle la valeur limite doit être respectée :
1.1.2010
Nombre de dépassements tolérés de la valeur limite :
18
Valeur limite + marge de tolérance en 2003 :
270 µg/m³ (293 K, 101.3 kPa)
Valeur limite :
40 µg/m³ (293 K, 101.3 kPa)
Période à considérer pour le calcul de la moyenne :
moyenne annuelle
Date à partir de laquelle la valeur limite doit être respectée :
1.1.2010
Valeur limite + marge de tolérance en 2003 :
54 µg/m³ (293 K, 101.3 kPa)
PROTECTION DES ÉCOSYSTÈMES
Valeur limite :

(moyenne annuelle du niveau d'oxydes d'azote

NOx (NOx = NO + NO2 , exprimées en équivalents NO2), 

l'oxyde d'azote NO étant exprimé en dioxyde d'azote NO2).

30 µg/m³ (293 K, 101.3 kPa)

Période à considérer pour le calcul de la moyenne :
moyenne annuelle 
Date à partir de laquelle la valeur limite doit être respectée :
19.7.2001
 

Les mesurages des niveaux en NO2 et NOx dans l'air ambiant au Grand-Duché de Luxembourg.



Haut de page

Copyright © Ministère de l'Environnement   Aspects légaux | Contact