Portail de l'Environnement Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Home | Nouveautés | Newsletter | Liens | FAQ | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> home > Air/Bruit > Dossiers thématiques > Cartographies de bruit stratégiques pour les axes routiers, les axes ferroviaires ainsi que pour l’aéroport de Luxembourg > Introduction à la problématique du bruit dans l'environnement

Introduction à la problématique du bruit dans l'environnement

Vers le niveau supérieur

La perception du son est d'une importance majeure dans notre vie quotidienne. Communiquer à travers la parole, écouter de la musique, se réjouir de la nature dans un parc calme, sont des exemples qui montrent combien les sons sont essentiels à notre bien-être. Le bruit par contre peut avoir de sérieuses incidences sur la qualité de vie des personnes directement concernées. En effet, le bruit peut être considéré comme un agent de stress environnemental qui peut avoir un impact négatif sur la vie quotidienne à l'école ou au travail, à domicile ou pendant le temps de récréation. Ainsi, les effets du bruit peuvent aller d'une simple gêne vers une réduction de la performance au travail jusqu'à la perturbation du sommeil, l'augmentation du risque de maladies cardio-vasculaires et le déficit auditif.

Le terme «bruit dans l'environnement» est utilisé pour désigner le bruit en provenance de toutes les sources de bruit, à l'exception du bruit sur le lieu de travail. Les sources principales du bruit dans l'environnement sont le trafic aérien, le trafic routier et le trafic ferroviaire, les industries, les travaux de construction et le voisinage. Depuis 1980, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) s’est montrée particulièrement préoccupée des problèmes liés au bruit dans l'environnement puisque, contrairement à beaucoup d'autres nuisances environnementales, le bruit dans l'environnement a continué à se développer et génère un nombre croissant de plaintes de la part des populations affectées.

En Europe, le problème du bruit dans l'environnement est important : d'après l'Organisation Mondiale de la Santé, 40% de la population sont exposés au bruit du trafic routier à des niveaux de pression acoustique considérés comme gênantes (excédants 55 dB(A)) et 20% sont exposés à des niveaux où des répercussions sur la santé sont à craindre (excédant 65 dB(A)). La nuit, plus que 30% des citoyens sont exposés à un niveau de plus que 55 dB(A) ce qui correspond au seuil acoustique provoquant des troubles de sommeil. Lorsqu'on considère toutes les sources de bruit liées au trafic en général, on estime que la moitié des citoyens de l'Union européenne vivent dans des zones dont le confort acoustique est déficitaire. Cette situation est d'autant plus alarmante que les efforts considérables entrepris dans certains pays, lors des 25 dernières années, n’ont pu engendrer qu’une stabilisation du problème et non une amélioration.



Haut de page

Copyright © Ministère de l'Environnement   Aspects légaux | Contact