Portail de l'Environnement Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Home | Nouveautés | Newsletter | Liens | FAQ | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> home > Actualités > mars 2017 > LA PROTECTION DE L’EAU – UNE PRIORITE : 1,1 milliards d’investissements jusqu’en 2027

LA PROTECTION DE L’EAU – UNE PRIORITE : 1,1 milliards d’investissements jusqu’en 2027

Vers le niveau supérieur

Bilan et projets en matière de protection de l’eau au Luxembourg


Dans le cadre de la journée mondiale de l’eau, la ministre de l’Environnement Carole Dieschbourg a dressé un état des lieux des mesures et projets en matière de protection de l’eau au Luxembourg. Plusieurs conclusions sont à tirer.


Dans le domaine de l’eau potable :

  • La production est de 120 000m3/j et la consommation journalière moyenne par habitant s’est élevée en 2015 à 202,3 l/jour. Ceci équivaut à une baisse sensible de la consommation par habitant depuis 2005 (236,2 l/j).
  • Les capacités de production s’accroîtront sensiblement après la mise en service de l’extension de la station du SEBES prévue pour 2021, mais des déficits potentiels en consommation de pointe sont possibles.
  • D’où l’importance de protéger les ressources existantes en délimitant des zones de protection des eaux souterraines. Depuis 2014, 5 règlement grand-ducaux ont été publiés, 7 projets sont actuellement en attente de l’avis du Conseil d’Etat et 12 avant-projets seront introduits dans la procédure publique cet été. Au total, environ 80 zones de protection seront délimitées.
  • Un volet crucial est aussi une meilleure gestion de la consommation de l’eau potable. Celle-ci peut être atteinte en réduisant les fuites et en ayant une gestion optimisée des réservoirs et des réseaux. Des efforts supplémentaires seront à entamer dans ce domaine.

Dans le domaine de la gestion des eaux usées :

  • La modernisation des stations d’épuration reste une priorité afin de contribuer à réduire les pressions sur les cours d’eau. Au Luxembourg, il existe actuellement encore 125 stations d’épuration mécaniques : celles-ci sont en train d’être modernisées et remplacées par des stations d’épuration biologiques (60 agrandissements et 37 nouvelles stations).
  • En 2016, le Fonds pour la gestion de l’eau (FGE) a engagé environ 175 millions d’euros pour près de 400 projets dans le domaine de l’assainissement de l’eau. D’ici 2027, le Fonds pour la gestion de l’eau prévoit un investissement de 1,1 milliard d’euros.
  • Un défi futur consiste à équiper les stations d’épurations d’un quatrième niveau de traitement afin de faire face aux micropolluants.


Haut de page

Copyright © Ministère de l'Environnement   Aspects légaux | Contact