Portail de l'Environnement Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Home | Nouveautés | Newsletter | Liens | FAQ | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> home > Actualités > 2016 > décembre 2016 > Le Benelux comme moteur de l'UE dans la transition vers l'économie circulaire

Le Benelux comme moteur de l'UE dans la transition vers l'économie circulaire

Vers le niveau supérieur

Le secrétaire d'État luxembourgeois Camille Gira signe la directive Benelux

Sous la présidence luxembourgeoise de l'Union Benelux et en présence de LL.AA.RR. le Grand-Duc Héritier et la Grande-Duchesse Héritière du Luxembourg, le secrétaire d'État luxembourgeois au Développement durable, Camille Gira, a signé une directive Benelux sur l'application pratique de l'économie circulaire. Celle-ci encourage les trois pays à coopérer plus étroitement sur le plan régional au cours des quatre prochaines années (2017-2020) et, ce faisant, à accélérer la transition vers l'économie circulaire.


Économie circulaire

Chaque jour, nous perdons une valeur considérable en jetant des biens, qui sont simplement remplacés par de nouveaux objets. Si cette tendance se poursuit, la terre et le climat en subiront les conséquences. Une économie circulaire gravite autour de l'idée de cycle où les biens et services sont utilisés, et surtout réutilisés, à l'échelle régionale. Cela permet de créer de l'emploi local et de limiter les frais de transport. De par la densité de population et l'activité économique, d'énormes quantités de biens sont disponibles dans le territoire du Benelux et peuvent être intégrées dans un cycle. Les trois pays du Benelux sont donc particulièrement bien placés pour donner, par la coopération, une impulsion à la transition vers ce nouveau modèle économique. Chacun des pays du Benelux a déjà déployé séparément de nombreuses activités en la matière, il s'agit maintenant d'unir nos forces.

Trois domaines d'action Benelux

La directive Benelux signée promeut la coopération autour de l'économie circulaire entre les trois pays en mettant notamment l'accent sur trois domaines d'action concrets :

  • La réalisation d'une étude en vue d'élaborer des critères de réparabilité des biens de consommation tels que les téléphones portables, les machines à café, etc. (afin de lutter également contre l'obsolescence programmée).
  • La coopération en matière de gestion des déchets, axée sur la réutilisation et le recyclage des déchets de construction et de démolition, entre autres, comme matières premières.
  • La mise en œuvre des connaissances développées lors des conférences Benelux sur l'éducation à l'environnement, pour sensibiliser les citoyens et les entreprises à l'économie circulaire.


Un groupe de travail Benelux intergouvernemental orienté sur les résultats sera créé pour mener à bien ces projets et coopérer efficacement.

Précurseur en Europe

La Commission européenne a fait de la transition vers une économie circulaire une priorité et a lancé des plans ambitieux à cette fin. Cette directive Benelux ne se limite pas à des plans mais lance la coopération régionale et l'application pratique de la transition vers ce modèle économique entre les pays du Benelux. Les pays Benelux partageront les expériences acquises et les projets réalisés avec l'Union européenne. Le Benelux joue ainsi son rôle de moteur de l'Europe.

economie_circulaire_benelux



Haut de page

Copyright © Ministère de l'Environnement   Aspects légaux | Contact