Portail de l'Environnement Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Home | Nouveautés | Newsletter | Liens | FAQ | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> home > Actualités > septembre 2014 > Pollution de la Haute-Sûre par des pesticides – état des lieux et évolution de la situation (26.09.2014)

Pollution de la Haute-Sûre par des pesticides – état des lieux et évolution de la situation (26.09.2014)

Vers le niveau supérieur

Dans le cadre du déversement accidentel de produits phytopharmaceutiques (pesticides) dans un affluent wallon de la Haute-Sûre en date du 17 septembre 2014 (transmis par les autorités de la Région wallonne le 18 septembre 2014), les autorités luxembourgeoises et le SEBES ont immédiatement mis en œuvre toutes les mesures utiles afin d’assurer une coordination des actions à mener en cas d’une éventuelle contamination de l’eau potable du SEBES (communiqué de presse en date du 23 septembre 2014).
Les autorités luxembourgeoises, le SEBES et le CRP Henri Tudor, ont ainsi procédé à des analyses détaillées et continues des eaux de la Sûre et du lac de la Haute-Sûre à plusieurs endroits et profondeurs. Il résulte de ces multiples analyses:

  • que la présence du pesticide métazachlore et de son produit de dégradation dans la Sûre, constatée le 19 septembre 2014, n’est pas en relation avec le déversement accidentel qui s’est produit le 17 septembre 2014 sur territoire wallon et que d’autres sources agricoles sont à l’origine de cette pollution ;

  • que la pollution liée au déversement accidentel n’a pas encore atteint le point de prélèvement d’eau potable du SEBES.

La qualité de l’eau potable distribuée par le SEBES est conforme aux exigences de la législation européenne en vigueur. Par conséquent, la consommation de l’eau potable distribuée par le SEBES ne présente, au stade actuel, aucun risque sanitaire, ni pour les êtres humains, ni pour les animaux.


Par mesure de précaution, les autorités déconseillent cependant la consommation de poissons pêchés dans la Sûre et dans le lac de la Haute-Sûre.


Suite aux analyses, les autorités luxembourgeoises ont entamé les actions suivantes :

  • mise en place d’une cellule de coordination sous la direction du SEBES et composée de représentants des différents ministères et administrations concernés (SEBES; ministère de l’Intérieur ; ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs ; ministère du Développement durable et des Infrastructures, Département de l’environnement ; Administration de la gestion de l’eau (AGE) ; ministère de la Santé)

  • transmission d’une circulaire aux communes concernées présentant les éventuelles mesures à prendre par les communes à ce stade de la situation ;

  • concertation avec les syndicats DEA, SEC, SES, SIDERE et la ville de Luxembourg, membres du SEBES ;

  • poursuite d’un monitoring permanent de la qualité des eaux de la Sûre et du lac de la Haute-Sûre (prélèvements d’échantillons des eaux à différents endroits afin de localiser au plus précis la pollution, résultant du déversement accidentel sur territoire wallon) ;

  • réalisation de plusieurs analyses journalières de la qualité de l’eau potable distribuée par le SEBES ;

  • adaptation préventive du traitement normal de potabilisation par le SEBES (processus qui rend potable l’eau brute du lac de la Haute-Sûre) ;

  • activation par le SEBES de la solution de secours (prélèvements d’eaux souterraines par des forages profonds à Everlange, Koerich, Scheidhof, Trois-Ponts,) afin d’être en mesure de pallier à tout moment à un éventuel manque d’eau de qualité destinée à la consommation humaine ;

  • mise en place d’une task force interministérielle afin de cerner et de réduire au maximum la pollution provoquée par des pesticides dans le bassin de la Sûre (ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs ; ministère du Développement durable et des Infrastructures, Département de l’environnement).


Pour rappel, une actualisation du zonage et des mesures de protection du lac de la Haute-Sûre est en cours de réalisation.


L’évolution de la situation fera l’objet d’une communication continue de la part de la cellule de coordination. Pour toute information supplémentaire:

  • numéro vert 8002 8080 (à partir du 26.09.2014 à 15 heures)
  • www.sebes.lu (listing des questions fréquemment posées à consulter)
  • Email : hotline@sebes.lu


Communiqué par le Syndicat des Eaux du Barrage d’Esch-sur-Sûre (SEBES) ; Ministère de l’Intérieur ; Ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs ; Ministère du Développement durable et des Infrastructures, Département de l’environnement ; Administration de la gestion de l’eau (AGE) ; Ministère de la Santé.



Haut de page

Copyright © Ministère de l'Environnement   Aspects légaux | Contact