Portail de l'Environnement Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Home | Nouveautés | Newsletter | Liens | FAQ | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> home > Actualités > > > Colloque cimetières forestiers

Colloque cimetières forestiers

Vers le niveau supérieur

Le nombre de gens recherchant le caractère naturel d’un cimetière forestier comme dernier lieu de repos est actuellement en augmentation. L’emplacement en pleine nature et la possibilité de s’assurer ce lieu de sépulture à long terme, sont deux raisons pour lesquelles de plus en plus de gens s’intéressent aux cimetières forestiers. Ce type de cimetière représente pour le Luxembourg une nouvelle alternative aux services existants comme les enterrements en urne, les columbariums ou des pelouses de dispersion.

 

Le premier cimetière de ce genre au Luxembourg est le “Rieder Bëschkierfecht” à Roodt-Syre. Il s’agit d’un projet pilote de la commune de Betzdorf, élaboré en 2010 conjointement avec l’administration de la nature et des forêts et les organisations Omega90 et natur&ëmwelt. Pendant la phase pilote, c.à.d. ces deux dernières années, le cimetière forestier “Rieder Bëschkierfecht” était ouvert à tous les résidents d’une municipalité luxembourgeoise. En 2013 ce projet touche à sa fin et la commune de Betzdorf n’accepte plus l’inhumation de personnes non-résidentes sur son territoire.

Ainsi, afin que chaque résident du Grand-Duché ait la possibilité de choisir une telle forme de sépulture, une couverture de cimetières forestiers sur l’intégralité du pays est visée. Actuellement d’autres projets se trouvent déjà en cours d’élaboration. Il s’agit notamment des cimetières forestiers de la Ville de Luxembourg  ainsi que des communes de Kayl et de Schifflange.


 Pour en savoir plus ... Pour en savoir plus ...
   Téléchargements internes  Formats
  * Dossier de presse  DOC (1440 Ko)
  * Invitation  PDF (2880 Ko)

Haut de page

Copyright © Ministère de l'Environnement   Aspects légaux | Contact