Le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Portail de l'Environnement

URL: http://www.environnement.public.lu/actualites/2010/12/cp_dechets/index.html

Retour vers la page d'origine

Conférence de presse sur l’analyse des déchets ménagers et encombrants ainsi que sur l’amélioration de la plate-forme informatique relative à la qualité de l’air

Conférence de presse sur l’analyse des déchets ménagers et encombrants ainsi que sur l’amélioration de la plate-forme informatique relative à la qualité de l’air

Vers le niveau supérieur

Dans le cadre d’une conférence de presse ce 1er décembre 2010, l’Administration de l’environnement, en présence du ministre délégué au Développement durable et aux Infrastructures Marco Schank, a présenté trois études sur les déchets ménagers et encombrants ainsi que l’amélioration de la plateforme relative à la qualité de l’air. Les études relatives aux déchets sont à considérer dans le cadre d’un projet de loi transposant la directive cadre 2008/98/CE relative aux déchets. D’autre part, la division de l'air et du bruit a présenté les améliorations de la plate-forme informatique relative à la qualité de l'air. En effet, dorénavant, des prévisions de la qualité de l’air pourront être consultées pour les 48 heures qui suivent.

Les trois études présentées par l’Administration de l’environnement portent sur :

  1. les résultats de l'analyse 2009/10 sur la composition des déchets ménagers,
  2. les résultats de l'analyse 2010 sur la composition des déchets encombrants,
  3. l’étude ILRES concernant l'utilisation de la biopoubelle au Luxembourg

ad 1) Résultats de l'analyse 2009/10 sur la composition des déchets ménagers
En 2009/10 la 4ème analyse au niveau national sur la composition des déchets ménagers a été menée.
Sur base de données statistiques, 28 communes des 3 syndicats intercommunaux, SIDOR, SIGRE et SIDEC ont été sélectionnées. Quatre campagnes ont été menées afin de respecter les variations en fonction des différentes saisons.
Les déchets organiques restent la fraction la plus lourde avec en moyenne 39%, suivi de la fraction des déchets de papiers/cartons (17,8%) et de la fraction des déchets plastiques (15,3%). 
Des taux assez bas représentent par contre les catégories des déchets problématiques (1,01%) et des déchets des équipements électriques et électroniques (0,47%). Ceci montre que la collecte sélective est très performante et bien organisée.
Les différentes structures mises en place dans les communes ou syndicats influencent la composition des déchets résiduels.
De manière générale, trop de déchets valorisables se trouvent encore dans les poubelles grises. 

ad 2) Résultats de l'analyse 2010 sur la composition des déchets encombrants
En 2010, l'analyse sur la composition des déchets encombrants a été menée dans 26 communes au Luxembourg. Au total, 748 mises à disposition pour enlèvement ont été analysées quant à leur composition.
Les déchets de bois restent la fraction la plus importante avec en moyenne 36,9%, suivie de la fraction des déchets de meubles rembourrés (21,8%). Les déchets encombrants contiennent toujours une certaine quantité de déchets recyclables, comme p.ex. des cartonnages et différents plastiques. Entre 2004 et 2010, la composition des déchets encombrants n'a guère changé, par contre la quantité produite par année a diminuée de 15'192 tonnes en 2004 vers 13'638 tonnes en 2009. Ceci s'explique par la mise en place de structures supplémentaires pour la collecte sélective des déchets et par la mise en place de taxes spécifiques pour les déchets encombrants appliquant plus strictement le principe du pollueur payeur.

ad 3) Etude ILRES concernant l'utilisation de la biopoubelle au Luxembourg
Une étude a été menée en début 2010 par TNS-ILRES auprès de 2317 ménages au Luxembourg concernant l'utilisation de la "biopoubelle". Etaient analysées uniquement les communes où une biopoubelle est disponible, c'est-à-dire toutes les communes du syndicat Minett-Kompost, du syndicat SICA et la commune de Lorentzweiler.  
Les résultats montrent que 72% des ménages interrogés utilisent la biopoubelle. En général ils sont bien informés sur les déchets à mettre dans cette poubelle. Les plus conscients sont les habitants des maisons individuelles et les habitants des appartements avec leur propre poubelle. 
En ce qui concerne la politique d'information, la moitié indique ne pas avoir eu des informations les deux dernières années; 78% par contre disent qu'une information régulière est utile.

ORIENTATIONS FUTURES dans la gestion des déchets
La nouvelle directive cadre 2008/98/CE relative aux déchets doit être transposée en droit national pour le 12 décembre 2010. Lors de 3 séances avec les différents milieux concernés, l'avant projet de loi a été présenté. Sur base des différentes remarques, le texte sera adapté et envoyé pour commentaires aux différents acteurs.
Dans le cadre de la nouvelle loi déchets un taux de recyclage de 50% des déchets municipaux, encombrants et assimilés est à atteindre en 2020. Pour atteindre ceci, des efforts sont encore à faire au Luxembourg. Actuellement nous présumons avoir un taux de recyclage de 42% pour les déchets ménagers, encombrants et assimilés.

 


 Pour en savoir plus ... Pour en savoir plus ...
   Liens internes
  * Résultats de l'analyse 2009/10 sur la composition des déchets ménagers, de l'analyse 2010 sur la composition des déchets encombrants, et de l’étude ILRES concernant l'utilisation de la biopoubelle au Luxembourg
  * Qualité de l’air : Indice et météo, bulletin, AlarmTilt

Dernière mise à jour de cette page le 05-03-2014.
Copyright Ministère de l'Environnement

Retour vers la page d'origine